Livraison gratuite en 48h en colissimo point relais à partir de 35€ d'achat

Recherche

Le grand fléau des emballages

Le grand fléau des emballages

Il y a encore quelques années, nous étions moins choqués ou révoltés de voir tous ces emballages autour des produits que l’on achetait en magasins, nos parents jetaient les mégots de cigarettes ou les emballages des paquets de cigarettes par la fenêtre de la voiture, on jetait nos chewings gums un peu partout…  

Les emballages, au quotidien, sont partout : autour des yaourts, autour des packs d’eau, des tubes de dentifrice, mais aussi les bocaux en verre, cartons d’emballage, films alimentaires…

Alors que la plupart des citoyens font le tri sélectif, réduisent leurs déchets, font du covoiturage ou essaient de consommer local, je me fais souvent la réflexion que les grands groupes de distribution alimentaire, eux, ne se privent pas d’utiliser moultes emballages pour « décorer » leurs produits. Résultat, après un plein de course, nos poubelles se remplissent de tous ces entourages.

Mais que contient la poubelle type d’un français ?

D’après le site planetoscope.com, voici les chiffres en pourcentage de ce que contient une poubelle dans une famille française :

  • 32% de déchets organiques putrescibles (qui peut pourrir)
  • 21% de papiers-cartons
  • 12% de plastiques
  • 12% de verre
  • 10% de textiles et déchets sanitaires
  • 10% d'autres éléments, dont des piles, des médicaments, des incombustibles ou d'autres éléments dangereux qui ne devraient surtout finir à la poubelle
  • 3% de métaux

Car même si tout n’est pas de la responsabilité des grands magasins, il est demandé à chacun de participer au bien être de l’environnement. Mais, et si les entreprises en faisaient autant ? Si elles arrêtaient d’envahir les rayons de tous ces emballages, de toute cette pollution visuelle et de ces incitations à la consommation ?

Il faut savoir que d’après l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques), la France est le 3èmeproducteur européen d’emballage, derrière l’Allemagne et l’Italie.

Le chiffre d’affaire de l’emballage représente 18,3 milliard d’euros ! Le plastique étant en première place avec 6,9 milliard d’euros de facturation. Si, normalement, le bien-être de notre Terre n’a pas de prix, là, il y en a ! Sans parler de l’impact désastreux sur l’environnement.

 

A son échelle, chacun fait du mieux qu’il peut, et oui, il peut être difficile de changer ses habitudes, de se priver de certaines marques qu’on aimait bien, de réduire les déchets de moitié, de consommer bio ou local, qui pèse différemment dans le portefeuille… Difficile, certes, mais pas infaisable. Si l’on retourne au temps de nos grands parents, ou si l’on se réfère aux pratiques d’antan, on se rend compte qu’il y a beaucoup de chose que l’on peut faire soi même, à moindre coût et qui pollue moins.

LES RECETTES DE GRAND-MERES, LES VALEURS SURES

Effectivement, aujourd’hui, on voit un peu partout des vieilles recettes pour, par exemple, faire sa lessive soi même, ses shampoings, ses anti insecticides, etc…

Dans les tribus, ils se servaient avec respect de la Nature et des bienfaits qu’elle donne, autant au sens médicinal, que nourricier et spirituel.

Nos grands-parents utilisaient des ingrédients comme le citron, le bicarbonate de soude, le vinaigre, afin de concevoir différents produits, ayant l’efficacité nécessaire tout en ne se ruinant pas.

Je pense aussi que depuis le confinement, beaucoup de personnes ont pris conscience qu’on peut ne plus dépendre des magasins et de leurs produits aux ingrédients souvent mauvais pour la santé (les déodorants et l’aluminium cancérigène, les fruits ou légumes avec un taux de pesticides trop élevé, le gras et le sucre dans les plats ou gâteaux industriels…).

On peut comprendre que la « malbouffe » soit une solution facile pour certaines familles, on n’a pas toujours le temps ni les connaissances pour faire son propre potager ou de confectionner son masque de beauté, son liquide vaisselle ou sa lessive. Manque de temps pour une famille, manque de moyen pour une autre, mais aussi manque de motivation lorsque l’on travaille toute la journée et qu’on doit s’occuper des enfants ensuite.

Le fait maison acheté déjà tout fait, l’idéal !

 Pour les plus motivés, faire soi même son dentifrice ou son produit nettoyant multi-usages peut être sympathique et satisfaisant et chapeau à eux !

Mais il y a d’autres personnes (un peu comme moi) où la flemme est un peu trop présente ce qui pousse à aller vers la facilité, malheureusement.

Il existe des sites ou des entreprises qui proposent des produits fait main, de manière respectueuse de l’environnement, faits avec de bons composants et fabriquées en France, idéal n’est ce pas ?

Parce qu’il est compliqué de trouver de bons produits écologiques, beaucoup d’entreprises peu scrupuleuses n’hésitent pas à mentir et donner une image écologique à des produits qui ne le sont pas forcément (ce procédé est appelé Greenwashing, et se définit comme une stratégie de communication et de marketing visant à faire croire que l’entreprise a une politique écoresponsable).

Heureusement, le mensonge n’est pas partout : des entreprises honnêtes et bienveillantes avec de nouvelles idées submergent où l’on peut trouver des kits et faire ses préparations, ce qui peut avoir un côté ludique ; ou bien pour éviter encore plus d’avoir à jouer aux chimistes chez soi, des box où tous les mois nous recevons des produits déjà tout fait, comme du shampoing solide, du savon spécial pour la vaisselle, des éponges lavables ou des tablettes pour lave-vaisselle.

Prenons exemple sur la box proposée par le site Révèle Ta Terre (https://reveletaterre.fr/products/box-je-passe-a-laction), chaque mois, tu reçois ta box avec des produits bios, écologiques, recyclable et durables, tous utiles et surtout sans charge mentale.

La box du mois de Juin, propose :

  • Une gourde isotherme (trouvable en différent coloris sur le site Révèle Ta Terre)
  • Un produit vaisselle solide
  • Une éponge lavable
  • Un sachet de graines spécial coccinelle
  • Des tablettes pour le lave-vaisselle
  • Des fiches explicatives

Etre écolo sans de soucis à se faire ni trop de dépense, c’est possible !

N’hésites plus et vas faire un tour sur le site, l’envie te prendra sûrement de t’en procurer une !

Search